6 Conseils pour préparer votre entretien d’embauche d’hôtesse d’accueil

Recrutement hôte et hôtesse d'accueil à Paris

Vous voulez répondre à une annonce de recrutement et le poste à pourvoir est celui d’hôtesse d’accueil. Avant toute chose, il faut connaitre certaines choses qui vont vous permettre de passer ce cap avec succès. Le recrutement au poste d’hôtesse d’accueil a ses exigences et répond à certains critères spécifiques. En réalité, les entretiens pour ce poste ne sont pas faits directement par les entreprises concernées, mais par des agences d’hôtes et d’hôtesses événementiel. Que vous soyez à votre premier essai d’entretien ou à votre énième, le cas pour l’hôtesse d’accueil est différent. Il est important de maitriser les règles du domaine si vous voulez passer cette étape sans souci. Dans cet article, vous trouverez des astuces pour réussir votre entretien.

Première étape : Venir avec un CV actualisé avec une de vos photos récentes

D’habitude avant de prétendre à un poste, dans les dossiers à fournir, on vous demande en général votre CV. Le jour de l’entretien, il est aussi important de venir avec cette pièce qui retrace votre parcours, même si on ne vous le demande pas. C’est capital de le faire, car il peut arriver que vous ayez capitalisé une autre expérience entre temps. Il faudra alors veiller à ce qu’il soit actualisé. En plus du CV, il vous faut une photo d’identité récente derrière laquelle vous allez mentionner vos mensurations et votre pointure. C’est une précaution que vous prenez en prévision des uniformes de l’entreprise qui va vous employer. C’est une manière de dire aussi que vous êtes aptes à faire le job.

Etape 2 : Soignez votre présentation

L’un des critères qui élimine souvent lors des recrutements est l’apparence du postulant. Bien sûr qu’ils ne vous le diront pas, mais cela compte pour beaucoup. C’est encore plus important que votre apparence soit bien soignée dans ce cas précis. Etant à l’accueil, votre manière d’être ne doit pas faire fuir les clients. Toutefois, ceci faisant, il ne faut pas vous tromper car vous n’allez pas à un concours de beauté. Il vous faut juste prendre soin de votre personne. Votre habillement, votre chaussure, votre coiffure et un maquillage léger sont les aspects à prendre en compte. En parlant de votre apparence, il y a aussi votre manière de parler. Vous devez non seulement être polis et courtois, mais avoir un sang froid terrible quelque soit l’agressivité de votre interlocuteur. En d’autres termes, vous devez tout faire pour laisser une bonne impression après votre passage.

Etape 3 : La valorisation de votre personne

En général, un entretien d’embauche commence par votre présentation et celui d’hôtesse ne dérobe pas à la règle.  Dans la plupart du temps, on vous donne 5 minutes pour le faire. Pendant ce laps de temps vous devez être en mesure de vous valoriser et de montrer toute votre capacité à travailler à ce poste. Plusieurs points sont pris en comptes par votre interlocuteur dont les trois suivants en premier : votre élocution, votre capacité à vous exprimer face à des inconnus, et votre intérêt pour les métiers de l’accueil et pour le poste en question.

Par la suite, vous serez interrogés sur les leçons tirées de vos précédentes expériences si vous en avez eu, et votre capacité à parler d’autres langues, vos autres compétences, et vos disponibilités. C’est à vous de voir ce qui peut vous arranger et qui vous mettra plus en valeur. La préparation de ces deux phases est importante, il ne faut pas l’oublier.

Etape 4 : S’entrainer à répondre aux questions indélicates

Des questions délicates reviennent très souvent en matière d’entretien au poste d’hôtesse. Le tout ne suffit pas d’apporter votre CV ou d’évoquer vos expériences. Il y a aussi certaines questions auxquelles vous ne pouvez pas échapper.

  • Que pensez-vous pouvoir apporter à ce poste ?
  • Quelles sont vos trois qualités majeures ?
  • Quel serait votre défaut principal ?
  • Où vous vous voyez dans quelques années ?
  • A quelle rémunération prétendez-vous ?
  • Etc.

Ces questions qui sont pièges méritent des réponses subtiles. Votre défaut ne doit pas être un truc que vous ne pouvez pas corriger ou qui ne mérite pas un apprentissage pour y remédier. Certaines questions peuvent vous surprendre. A vous de ne pas paniquer et de garder une logique dans vos réponses.

Pour terminer, vous devez préparer votre test en conséquence sur vos compétences et poser des questions à la fin de l’entretien.

Actualité publiée dans Actus. Ajouter le lien à vos favoris.